Juger les boucs

Tous les boucs jugés?!

Selon la décision de l’assemblée des délégués de la FSEC, du 11.03.2017, et le «Règlement des concours, marchés et expositions de caprins» (voir annexe Dispositions d’exécution jugement des boucs 4.2.1), depuis le 01.01.2017, les boucs doivent en principe être présentés et jugés jusqu’à l’âge de 4 ans révolus. De même, au moins un jugement doit avoir lieu durant la première année de monte. Les boucs pour lesquels aucun jugement n’existe au cours d’une année civile (jusqu’à 4 ans révolus) perdent leur droit à la reproduction dès le 31.12. de l’année suivante.

Nous vous prions de vérifier si votre bouc qui a sailli des chèvres durant l’année civile 2017 dispose bien des jugements de conformation nécessaires. Si tel n’est pas le cas, veuillez prendre immédiatement contact avec un expert de la FSEC (liste des experts sur www.szzv.ch) pour organiser un pointage d’ici le 31.12.2017 au plus tard. Dans ce cas (exceptionnel), le détenteur du bouc concerné doit rémunérer directement les prestations de l’expert. En principe, les boucs et les chèvres doivent être jugés lors des concours et / ou des marchés. Veuillez noter que les descendants des boucs qui ne répondent pas totalement aux exigences requises en matière d’élevage (e.a. jugements de conformation) ne reçoivent pas de certificat d’ascendance et de productivité ou n’obtiennent qu’un certificat incomplet. Par ailleurs, nous vous prions d’établir sans délai les avis de saillies encore en suspens.